Cétose, diagnostic

Au sens strict, les corps cétoniques sont des acétoacétates ainsi que de l’acétone produits par carboxylation spontanée. En raison de leur potentiel oxydatif élevé ainsi que de l’induction associée à des lésions d’oxydoréduction, ils sont particulièrement nocifs (12). Ils ne sont toutefois pas pris en compte lors du diagnostic en raison du coût élevé du stockage et de l’analyse des échantillons.

L’acide β-hydroxybutyrique (BHBA) est produit à partir de l’acétoacétate lorsqu’une quantité suffisante de NADH + H+ est disponible et biocompatible. En raison de sa stabilité lors de son stockage, il est mieux adapté au diagnostic d’une cétose subclinique que l’acétoacétate et l’acétone.

Toutefois, le BHBA est également produit à partir du butyrate en cas d’apport énergétique adéquat dans l’épithélium de la panse. La détermination du BHBA tient compte non seulement de la formation de corps cétoniques dans le foie mais également de la moindre extraction hépatique du BHBA produit par la rumination. Le BHBA est donc un marqueur de cétose « indirect ».

Il est par conséquent difficile de définir des valeurs limites fondées sur le BHBA pour le diagnostic de la cétose.

  • Des valeurs limites basses (< 0,9 mmol/l) offrent une bonne sensibilité mais une mauvaise spécificité et conviennent donc exclusivement aux mesures réalisées sur des troupeaux, afin d’exclure de potentiels problèmes de santé.
  • Des valeurs limites élevées (1,2 – 1,4 mmol/l) offrent une spécificité élevée pour un animal donné en cas de baisse de la sensibilité (18).

Les cas de cétose clinique sont fréquemment associés à une concentration de BHBA > 3 mmol/l. Les vaches présentant des concentrations sériques isolées de BHBA > 3 mmol/l peuvent cependant ne pas présenter de symptômes cliniques (données internes non publiées).

Le taux de corps cétoniques peut également être déterminé de façon non invasive dans l’urine et le lait, cependant avec moins de précision.

Elles peuvent présenter des concentrations sériques de BHBA de 2-4 mmol/l sans présenter de symptômes cliniques (données internes non publiées).

Acétoacétate (AcAc)

  • bonne ressource énergétique
  • mauvaise biocompatibilité
  • lésions oxydatives
  • carboxylation spontanée en acétone

Acétone

  • produit par carboxylation spontanée de l’acide acétylacétique
  • mauvaise biocompatibilité
  • lésions oxydatives

Acide β-hydroxybutyrique (BHBA)

  • corps cétoniques élevés durant la cétose
  • bonne ressource énergétique
  • bonne biocompatibilité : pas de lésion d’oxydoréduction
  • pour sa formation, il faut du NADH + H+ (manque en cas de grave déficit en glucose !!!)

ktb4

corps cétoniques mesurable en ferme42 La publi 42 donne un coefficient de corrélation entre la mesure serum (utilisé en gold standard) et les autres mesures. Je pense qu’il faut l’expliciter sinon on ne comprend pas les barres de l’histogramme

ktbm

Détection précoce des vaches à risque au cours de la période sèche (ou au tarissement) 44

Les vaches atteintes de cétose subclinique ont moins mangé au cours de la semaine précédant le vêlage et des 2 semaines suivant celui-ci.

ktc

* Voir également notre page de références

BCS Cowdition App

Privacy Statement BCS Cowdition App

BCS Cowdition Media Library

1

Ketosis Media Library

2

Tools

3

For experts